L’antithèse d’un état d’urgence permanent

XVMcbe66cb6-8c7f-11e5-a72d-5a82671dcda4Vendredi 26 février 2016. L’assemblée nationale vient d’entériner la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 26 mai. L’objectif est officiellement de lutter contre une menace terroriste « plus élevée que jamais », selon Bernard Cazeneuve. Mais en sourdine, les autorités perquisitionnent et assignent à résidence à la louche, sur simples dénonciations. L’état français bafoue les libertés au pays des droits de l’homme.  Lire la suite

Publicités