Présidentielles USA : Donald Trump a gagné des millions en supportant ACN, une entreprise controversée

ent-130228-donald-trumpjpg-22d8094d09427619

Depuis plusieurs années, le candidat républicain à la maison blanche est le porte parole de la société ACN, une multinationale américaine spécialisée dans la vente directe de service de télécommunications.

Selon le New York Times, il aurait ainsi touché la bagatelle de 450 000$ en 2014 pour des conférences faisant la promotion de l’entreprise.

Là ou le bas blesse, c’est que la société en question fait polémique, ayant été poursuivie en justice dans trois pays dont la France, pour publicité mensongère.

Le modèle ACN ? Un système pyramidal déguisé selon beaucoup de juristes. Pour travailler pour la société en France, il faut commencer par payer 477€ et ainsi devenir « représentant indépendant». Là, on peut commencer à gagner de l’argent en vendant dans son entourage les services de l’entreprise. Puis, pour développer ses ventes, il est conseiller de recruter un maximum de personnes qui payent à leur tour 477€ et peuvent acquérir des clients et ainsi de suite, chacun touchant un petit pourcentage de commissions sur les ventes de son « réseau ».

Officiellement, l’entreprise dit ne pas gagner d’argent sur le prix des licences. Avec plus de 200 000 représentants actifs dans 24 pays ayant payés chacun près de 500€ , les résultats du calcul laissent pourtant perplexe.

Toujours selon le NYT, Donald Trump se serait défendu en affirmant ne pas connaître l’entreprise. « On a fait appel à moi pour donner des discours de motivation. Je ne connais rien de la société mis à part ses dirigeants ». Difficile à croire lorsqu’on regarde la vidéo de présentation de l’entreprise, dans laquelle Donald Trump nous encourage à démarrer cette « formidable opportunité ».

La langue de bois, un concept à maîtriser dans la course au pouvoir.